Le Sénégal sous les eaux

Mis en ligne le par Pierre MIELE

Depuis le début de l’hivernage, mi-juillet, des pluies diluviennes s’abattent sur le Sénégal.

Comme chaque année, les pluies ont d’abord arrosé le sud du pays, la Casamance. Un violent orage de grêle, sur le secteur d’Oussouye, a détruit toutes les cultures, avec des grêlons de la taille d’une balle de tennis, du jamais vu en Afrique de l’Ouest.

Puis, régulièrement, des pluies violentes ont envahi l’ensemble du pays. Le fleuve Sénégal est largement sorti de son lit et les cotes d’alerte sont atteintes à Bakel et Matamn provoquant des évacuations de population.

Dakar n’a pas été épargnée, au contraire. De violents orages ont inondé la ville à plusieurs reprises et notamment le 5 aout. Des voitures totalement submergées par les eaux, des automobilistes pris au piège, des maisons sont tombées, les canalisations ont débordé partout, toutes les rues ont été couvertes de boue ... c’est le décor apocalyptique qu'a présenté la capitale sénégalaise.